Est-ce que le nem est chinois ou vietnamien?

Dans des restaurants chinois en France, il y a toujours des nems au porc, au poulet ou aux crevettes. Grace aux restaurants chinois très nombreux en France, on croyait que le nem était un plat traditionnel chinois. Mais quand un de tes amis chinois te dit que le nem est un mets festif traditionnel du Vietnam, on croit que le nem n’est pas chinois, mais vietnamien.

La question est que le nem est chinois ou vietnamien ?

Si tu utilises souvent Wikipédia, il te répond que le nem est vietnamien. Mais ce n’est pas exact. Comme d’habitude, l’éditeur a fait une faute. Pour être plus précis, il faut dire que le nem est un mets festif traditionnel de la Chine et du Vietnam, mais il y a une petite différence.

Avant de commencer à te dire la différence, il faut bien connaître celle entre le nem et le rouleau de printemps.

Le rouleau de printemps que tu manges dans des restaurants chinois en France est 99% vietnamien, parce que je l’ai jamais mangé ou vu en Chine. Pourtant, le nom « rouleau de printemps » se traduit du nom de nem chinois.

En France, la différence entre les deux est que le nem est fait d’une galette de riz frite dans l’huile, tandis que le rouleau de printemps est fait d’une galette de riz mis dans l’eau chaude.

Le nem en Chine était fait aussi de la galette de riz, mais maintenant, les chinois utilisent toujours de la farine de blé. Voilà la différence entre le nem chinois et celui du Vietnam : le chinois est fait d’une galette de la farine de blé, l’autre est fait d’une galette de riz.

Il y a aussi une petite différence entre les deux farces des recettes : celui de la Chine est plus variant, on peut mettre tout ce que l’on veut. Mais on trouve souvent qu’il n’y a que trois variantes de de nems : au port, au poulet et aux crevettes.

Personnellement, le nem fait de la farine de blé est plus croustillant et plus doux. Mais j’aime bien aussi les nems en France.